Le Japon est l’un des meilleurs pays culinaires du monde !

Le Japon est un petit pays comparé à d’autres dans le monde, mais chaque région et île a sa propre spécialité quand il s’agit de nourriture. On dit que le Japon compte le plus grand nombre de restaurants du monde. L’une des raisons en est que peu de Japonais emmènent leurs invités à la maison pour le dîner, au lieu de cela, ils préfèrent se retrouver au restaurant. La plupart des restaurants japonais sont des restaurants spécialisés dans un plat ou une cuisine spécifique.

En décembre 2013, la cuisine traditionnelle du Japon, a été reconnue comme patrimoine culturel immatériel par l’UNESCO. Tokyo en est devenu officieusement la capitale culinaire du monde, devançant toutes les autres villes en termes de nombre de restaurants étoilés.

1. Ramen

Vous trouverez le Ramen pratiquement partout au Japon, à presque tous les coins de rue. Il s’agit d’une soupe de nouilles à base de blé d’origine chinoise. C’est l’un des plats les plus populaires et les moins chers du Japon. Les restaurants de Ramen, ou « ramen-ya », se trouvent partout au Japon, et ils servent d’innombrables variations régionales de ce plat de nouilles.

« Shoyu Ramen » est le type de Ramen le plus courant. C’est généralement ce qui est servi lorsque le menu ne spécifie pas un type spécifique. Le Shoyu Ramen est une soupe de nouilles à saveur dans un bouillon de sauce soja (shoyu).

La soupe est habituellement faite de bouillon de poulet, mais elle contient souvent d’autres viandes comme le porc, le bœuf ou le poisson, selon la région. Il est également accompagné d’œufs durs et différents légumes, tels que l’oignon, les champignons, les germes de haricots, les algues marines et le maïs.

2. Okonomiyaki

Est-ce une crêpe ou est-ce une pizza ? L’Okonomiyaki est un véritable must quand il s’agit de déguster des spécialités japonaise. Elle est cuite à la poêle et se compose de pâte à frire et de chou. Différentes garnitures et ingrédients y sont ajoutés, des tranches de viande et des fruits de mer au wasabi et au fromage. C’est la possibilité de choisir divers ingrédients qui lui a donné son nom « Okonomi », qui signifie « à son goût ».

Vous en trouverez partout au Japon. Plusieurs restaurants sont spécialistes de ce plat, mais il est plus populaire à l’ouest. En particulier dans les villes d’Hiroshima et d’Osaka qui ont leurs propres dérivées. L’Okonomiyaki de la ville d’Hiroshima comprend une couche de nouilles Soba frites.

Dans certains restaurants d’Okonomiyaki, les tables sont équipées chacune d’une plaque de fer (« teppan »), et les clients reçoivent les ingrédients pour cuisiner eux-mêmes leur plat.

Udon

3. Udon

Les Udon sont d’épaisses nouilles blanches faites de farine de blé. Elles sont plus épaisses que les nouilles de Soba et de Ramen, plus blanches et plus moelleuses également. L’Udon est un plat populaire dans le pays. On peut la trouver dans tous les restaurants spécialisés qui servent généralement aussi des nouilles Soba. Les Udon sont servis chauds et froids, avec ou sans soupe, et parfois avec des légumes, des œufs et de la viande.

4. Sushi

Les sushis sont du poisson et des fruits de mer crus, emballés avec du riz et des légumes en morceaux. Chaque petite pièce est presque un art !

Le sushi remonte au 4ème siècle av. J.-C., il était considéré comme moyen de conserver le poisson en le saupoudrant de sel et l’enrobant de riz.

Tokyo possède certains des meilleurs restaurants de sushi au monde. Vous ne trouverez pas de sushi plus frais que dans les magasins de sushi autour du marché aux poissons Tsukiji à Tokyo.

Saviez-vous qu’il faut trois ans pour apprendre à bien cuire le riz du sushi ?! Et qu’il faut huit ans pour apprendre à bien faire des sushis ! C’est vraiment un art à part !

Sushis et Makis