Terre de soleil, d’art et de culture, l’Espagne s’est aussi fait connaitre pour sa savoureuse et délicate cuisine. Au fil des siècles, ses habitants ont concocté des recettes qui ont conquis le monde. On ne compte plus les restaurants étrangers qui proposent une cuisine typiquement espagnole. Voici nos 5 idées de plats pour manger espagnol.

La paella valencienne : le plat de référence pour manger espagnol

La paella, la préparation la plus connue de la cuisine espagnole, est un plat unique fait avec :

  • du riz blanc,
  • du poisson,
  • des fruits de mer (crevettes, moules et palourdes),
  • des légumes (tomates, poivrons, pois ou pois mange),
  • du lapin,
  • et du poulet.
Manger espagnol
La paella, repas traditionnel cuisiné dans une poêle du même nom et servi chaud. Elle est devenue le plat national espagnol.

Le terme espagnol « paella » désignait à l’origine la casserole utilisée pour cuire ce plat. Ce repas, originaire de la communauté valencienne, ressemble au pilaf turc ou au biryani indo-pakistanais.

Le gaspacho : un classique de la cuisine espagnole

Le gazpacho est une soupe froide à base de légumes crus. Grand classique de la cuisine espagnole, il est originaire de la région australe de l’Andalousie. Traditionnellement, ce plat se prépare avec des poivrons, des tomates, des concombres et des oignons.

Parfois, cette soupe froide peut être enrichie avec différentes herbes aromatiques et du pain rassis ramolli dans de l’eau. Le gaspacho se consomme toujours frais, parfois avec du pain grillé et des œufs durs. On le sert généralement dans un bol en terre cuite, car cela permet de mieux conserver les arômes.

La tortilla espagnole

Cette recette, aussi connue sous le nom de « tortilla de patatas », est une omelette à base d’œufs battus et de pommes de terre. C’est un produit très populaire que l’on trouve dans presque tous les bars et restaurants en Espagne. Il existe de nombreuses variations régionales. Mais, la version traditionnelle se fait uniquement avec des œufs et des pommes de terre, et éventuellement de l’oignon.

On coupe les pommes de terre en fines tranches ou en petits dés. Ensuite, on les assaisonne et les saute dans de l’huile. Puis, on retire et égoutte les pommes de terre (et les oignons, s’il y en a) avant de les mélanger aux œufs battus. Enfin, on fait frire lentement ce mélange à la poêle.

Le salmorejo

Le salmorejo est une soupe froide espagnole, typique de la région de Cordoue en Andalousie. Il se fait avec :

  • de la tomate,
  • de l’ail,
  • des morceaux de pain dur,
  • du vinaigre
  • de l’huile d’olive extra vierge,
  • et du sel.

Sa consistance est celle d’une purée ou d’une sauce. On sert le plat en y ajoutant sur le dessus de tranches un œuf dur, des morceaux de jambon serran et un filet d’huile d’olive. Ce repas se mange froid.

Il ne faut pas le confondre avec le gaspacho, dont il diffère par la densité, le goût et la couleur. Le salmorejo est considérablement plus dense car il contient de grandes quantités de pain. Sa saveur est plus délicate et il a une couleur rouge orangée, contrairement au gaspacho qui est rose-rouge. On sert habituellement le salmorejo en entrée.

La fabada asturienne pour manger espagnol

La fabada est un plat typique de la région espagnole des Asturies. La recette comprend des haricots et divers types de viandes comme les saucisses, le jambon, le lard ou le bacon. Il s’agit du plat le plus célèbre de la cuisine asturienne.

Certains auteurs classent La fabada parmi les dix recettes typiques de la cuisine espagnole. En Espagne, ce plat se vend généralement en conserve dans les supermarchés. C’est un repas riche en calories et en gras. Pour cette raison, elle se consomme en hiver et lors du déjeuner.

Généralement, on sert la fabada asturienne en entrée, mais elle peut aussi être servie comme plat de résistance. On la sert chaude, avec du cidre des Asturies ou un vin rouge.