Avec 9,95 km² de superficie et ses 9177 habitants (selon le recensement de la population française de 2015), Ouistreham, notre tendre ville normande, est située dans le Calvados et dépend de l’arrondissement de Caen. Elle est bordée au Nord par la mer de la Manche. Depuis 1986, la compagnie Brittany Ferries la rélie, par ferry, à Portsmouth, une ville du Sud de l’Angleterre qui abrite l’un des trois grands ports militaires britanniques d’où est venu le commandant de corvette Philippe Kieffer, bras séculier de la libération de l’emprise allemande.

Ce dernier, à la tête de 176 Français commandos marins, volontaires, était appuyé par l’armée britannique lors du débarquement de Normandie le 6 juin 1944 à Colleville-Montgomery, ville limitrophe située sur le flanc ouest de Ouistreham. Grâce à cette décisive offensive des Alliés qui s’étendra sur 78 jours, au lieu des 48 à 96 heures prévues, Ouistreham a retrouvé son lustre d’antan. Les 7 autres localités limitrophes de Ouistreham sont :

  • Merveille-Franceville Plage, sur le flanc Est ;
  • Sallenelles, au Sud-est par ;
  • Ranville, Bénouville et Amfreville, dans la partie sud ;
  • Saint-Aubin d’Arquenay, au Sud-Ouest.

Bienvenue à Ouistreham Riva-Bella !

En 2014, la municipalité a décidé de communiquer sous le nom de ville de Ouistreham Riva-Bella. Cette appellation à visée touristique n’est pas sans rappeler le processus d’occupation ou peuplement de cette contrée de rêve. L’histoire retient que notre ville était un hameau de pêcheurs dont la rive était une étendue de dunes au paysage saisissant. Mais, il a fallu qu’un fabricant de corsets de Caen, nommé Longpré (ou Lompré), vienne, en 1866, y bâtir sa résidence secondaire, une villa baptisée « Belle rive » puis « Riva-Bella », pour que les gens s’y intéressent. Peu à peu, se sont dressés d’autres villas et des chalets, donnant une fière allure au village.

En 1891, la société anonyme Établissements « Decauville Aîné » exploite une ligne étroite (60 cm) de chemin de fer reliant Ouistreham à Luc-sur-Mer, qui sera prolongée jusqu’à Dives-sur-Mer et Caen. Courant 1984, la gestion de la ligne de chemin de fer sera assurée par la Société anonymes de Chemin de fer du Calvados. Contre vents et marées, cette voie férée subsistera jusqu’en 1944.  Grâce au fulgurant succès impulsé par Alfred Thomas, maire de la ville entre 1919 et 1943, la station balnéaire fut hissée au rang de « station climatique » dès 1923.

Les fameuses cabines de Ouistreham

Une ville au climat tempérée où soleil et précipitations sont au rendez-vous

Ce mercredi 2 mai, nous nous sommes réveilles sous un ciel pluvieux à Ouistreham où il fait 12°C avec un vent soufflant Ouest Nord Ouest à une vitesse de 16 km/h, parfois amplifié par des rafales pouvant atteindre 72 km/h. Avec une pareille météo, les touristes préfèrent faire les vitrines. Soyez toutefois rassuré (e), il s’agit d’une journée exceptionnelle de pluie car mai fait partie, avec juin, juillet et août, des mois les plus chauds à Ouistreham avec 200 heures de soleil en moyenne et des températures maximales de l’ordre de 22°C.

Et c’est justement l’une des raisons pour lesquelles le ferry est en service chaque année, à cette période, avec 3 allers-retours en semaine et un aller-retour en fin de semaine. Dans cette station balnéaire située à seulement 10 minutes de Caen, à 2 heures de Paris et à 100 milles nautiques de Portsmouth, les Français et touristes étrangers prennent d’assaut les superbes coins de plage. Plus que les Ouistrehamais, plusieurs de ces touristes aiment contempler de beaux couchers de soleil qui comptent parmi les plus splendides au monde ! Convaincus par la beauté du paysage et par notre légendaire hospitalité, certains finissent par élire domicile à Ouistreham, notre tendre ville normande.

Quels sont les possibilités d’hébergement à Ouistreham ?

L’hébergement n’est pas un souci à Ouistreham. Vous en avez pour toutes les préférences et pour tous les budgets. Hormis l’hôtel 4 étoiles de l’Institut thalasso, vous avez le choix entre une bonne dizaines d’autres hôtels de belle facture. Si vous préférez les résidences ou les appartements meublés, vous aurez la latitude de choisir parmi une bonne cinquantaine disponible en location saisonnière. Si vous voulez plutôt opter pour les chambres d’hôtes, il vous faudra peut-être vous y prendre assez tôt, en réservant à l’avance. Si votre choix se porte sur les campings, sachez qu’il y en a deux de 4 et 3 étoiles pour environ 600 emplacements.

Que manger à Ouistreham ?

Il y a environ une quarantaine d’adresses où vous pourrez étancher votre soif et savourez les mets délicieux de la ville. En général, on vous sert de la cuisine française. Vous aurez le choix entre restaurants gastronomiques, restaurants traditionnels ou dédiés aux fruits de mer (puisque nous sommes au bord de la Manche). Aussi mouleries, creperies et pizzérias sont disponibles et ouverts même le soir.

Cela dit, nous vous accueillerons à bras ouverts si vous nous faîtes l’amitié de passer manger dans notre restaurant. C’est en matière de restauration que nous vous serons d’une aide précieuse. En effet, notre restaurant « Oh Tendre Ouistreham » est à votre entière disposition, pour vous permettre d’assouvir tous vos besoins culinaires, ou presque. Voulez-vous savourez des fruits de mer ? Vous êtes à la bonne adresse. Vous serez certainement ravi (e) de goûter à notre soupe du pêcheur, entre autres, mets délicieux !

Que peut-on voir ou visiter à Ouistreham ?

Ouistreham qui s’est développée à l’embouchure du fleuve Orne, entre mer et terre, regorge d’une kyrielle de monuments et de lieux-dits qui attirent les touristes. Flèche de sable longue de 1500 mètres, la pointe du Siège qui est désormais un espace protégé par le conservatoire du Littoral, s’est formée à la faveur de la construction du canal de Caen à la Mer, inauguré en 1857 par L’impératrice Eugénie et Napoléon III.

Aigrette gazette, gravelot à collier interrompu et courtis cendré font partie des espèces d’oiseaux migrateurs et sédentaires que vous pourrez y voir. Également connue sous l’appellation de GR36, la voie verte est un beau chemin qui longe le canal de Caen sur une distance de 14 km. Vous pouvez aussi visiter le marais de Ouistreham qui s’étend sur 60 hectares. Vous y verrez divers oiseaux aquatiques. La grange aux dîmes, l’église saint-samson et le musée (ex-mur de l’Atlantique, ex-grand bunker contrut par l’armée d’occupation) sont des célèbres édifices de Oiustreham, qui ont été classés monuments historiques.

Riva-Bella, c’est aussi la ville des canards !

C’est le lieu de vous le dire : à Ouistreham, il y a énormément de canards. Nous en rencontrons quasiment partout. Ne soyez pas surpris de voir des canetons vous ignorer royalement et traverser devant vous à un passage piéton, allant en file indienne, les uns derrière les autres, sous le regard vigilant de leur mère. L’harmonie entre humains, animaux, végétaux et environnement est une réalité saisissante à Riva-Bella ! Voilà, la transition est toute trouvée pour vous parler du bois du Caprice, une autre curiosité de Ouistreham !

Les canards sont courants dans les rues de Ouistreham

Que découvrir ou contempler au bois du Caprice ?

Le bois du Caprice est un écosystème forestier relativement jeune car son peuplement remonte aux années 1950. Auparavant, il servait d’aire de pâturage au cours de l’été en raison de la foison d’herbes qui y poussaient. Sous ce nom excentrique se cache un superbe bois humide d’environ 75 hectares où cohabitent fleurs exquises (orchis maculé, torilis des moussons, …), mares, essences (chêne pédonculé, frêne, …) et prairies.

Toutefois, les marques des activités humaines passées comme les vergers, les boisements, les exploitations forestières et les pâturages sont encore visibles. Vous y trouverez aussi le chemins Pèlerins qui, au Moyen-âge, était emprunter par les Romains en partance pour Douvres-la-Délivrande. Pour visiter le bois de Caprice, prenez vos précautions et surtout chaussez vous bien car certains sentiers s’avèrent parfois boueux, et vous pouvez garer votre voiture sur le parking situé du côté du stade « petit bonheur » de Ouistreham.