La Nouvelle-Calédonie, c’est la France du bout du  monde. Ces territoires d’outre-mer sont tellement loin qu’on ne les visite presque jamais. Et pourtant, ils nous font rêver avec ces pages de sable blanc, ces lagunes exotiques à l’eau transparente, etc. bref, on irait tous bien se baigner dans ces eaux turquoises et apprécier la faune marine. Mais la Nouvelle-Calédonie, c’est loin. Et avant de partir, mieux vaut se préparer un peu à son voyage en apprenant quelques petites choses sur ce coin de paradis.

La géographie de la Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie, c’est une géographie d’îles. Des milliers de petits atolls qui sont parsemés sur l’océan et que l’on regroupe en archipels.
Cela dit, il y a quand même une terre principale. C’est l’île de la Grande Terre et c’est là que se trouve Nouméa. C’est le centre névralgique et là que vous atterrirez avec votre vol venant du continent.

Un peu à l’ouest, on trouve les îles Loyauté avec Lifou, l’autre grande ville de ce territoire. Au nord, les îles Belep et au suc l’île aux pins. Chacune vaut la peine d’être visitée, mais les distances et le prix des voyages fait que ce n’est pas toujours possible.

Et oui, car comme ce sont des îles, il faut bien se dire que les déplacements ne se font pas qu’en voiture. Il faudra prendre l’avion et le bateau en fonction des disponibilités et des budgets. Et cela coûte très vite cher au voyageur qui veut faire le tour des îles.

L’itinéraire de voyage

Le voyage en lui-même prend longtemps et avec le décalage, vous aurez besoin de temps pour vous en remettre. Si vous voulez visiter de manière intensive, il faut tout de même compter 3 semaines pour être à l’aise. Moins de temps signifie donc de faire des choix. Et comme on n’y va pas tous les ans, vous n’aurez probablement qu’une chance de les voir.

La Grande Terre est la zone la plus intéressante et qui regorge de trésors naturels aussi bien que culturels. C’est là que vous trouvez tous les musées, les zones de baignade les mieux aménagées, etc. De plus, grâce à la proximité avec les routes maritimes, c’est là que vous avez la plus grande diversité de plats.

Nouméa, la capitale nécessite aussi du temps pour bien la visiter et fera sans doute office de base opérationnelle pour vos visites.

visiter-nouvelle-calédonie
La Nouvelle-Calédonie, destination du bout du monde, a beaucoup à nous faire découvrir.

Visiter les îles

Les Îles Loyauté sont un joyau qu’il serait dommage de manquer. Pour s’y rendre, il faut y aller en bateau, ou en avion. L’avion étant plus rapide. En soi, les îles n’ont pas grand chose à offrir à part une végétation luxuriante et une nature encore souvent vierge. Pour les fans de trekking et de randonnée, c’est le paradis. Les infrastructures existent, mais elles sont souvent rudimentaires et tout n’est pas disponible immédiatement. Mieux vaut donc prévoir ce dont on aura besoin, ou risque d’avoir besoin (médicaments, pommades, batteries supplémentaires, etc.)

Le coût de la vie en Nouvelle-Calédonie

Contrairement à ce que l’on peut croire de prime abord, la Nouvelle-Calédonie n’est pas moins chère que la métropole. Ou à peine. C’est donc tout le contraire des pays du sud-est asiatique.

En fait, l’éloignement de l’archipel et son isolement contribue à faire grimper les prix. La plupart des biens sont importés et coûtent donc plus cher. Ce n’est pas pour rien que la France verse des subsides importants aux DOM TOM.

Aussi, votre ticket d’avion entre deux îles coûtera plus de 100 euros, tout comme votre plein avoisinera les 50-60 euros. Des prix somme toute très proche de ce que nous connaissons en Europe. Ne perdez pas ce point de vue en arrivant à Nouméa.